Madagascar   |   la géographie   |   le peuplement   |   la faune   |   la flore   |   l'environnement   |   anglais

LES HABITANTS DE MADAGASCAR pour les enfants - Madagascar


Un père Bara et sa fille près d’Isalo, Madagascar
On ne sait pas exactement qui sont les premiers habitants de Madagascar. Certains anthropologistes pensent que les Indonésiens sont arrivés les premiers il y a environ 2000 ans, et que les Noirs Africains ne sont arrivés qu’après.

D’autres suggèrent que les habitants de Madagascar descendent d’Indonésiens et d’Africains qui se seraient mélangés avant leur arrivée sur l’île. Mais la plupart des experts s’accordent à dire que les premiers habitants de Madagascar sont arrivés relativement récemment (rien ne prouve qu’il y ait eu un âge de pierre à Madagascar). La population se serait ensuite métissée au fur et à mesure des autres migrations (Arabes et Indiens).

Les origines diverses des Malgaches (les habitants de Madagascar) ont produit un intéressant panel de cultures inspirées de l’Asie du sud-est, de l’Inde, de l’Afrique et du Moyen-Orient.

L’influence indonésienne est très visible dans la langue – très proche d’un dialecte de Bornéo, une île en Indonésie – comme dans les systèmes de croyances et le régime alimentaire à base de riz. Le riz est l’aliment le plus répandu à Madagascar et beaucoup de Malgaches en mangent à tous les repas. Le bœuf est aussi une nourriture très populaire, bien que chère. L’élevage de zébus pratiqué à Madagascar s’inspire de l’Inde, mais reflète aussi l’influence culturelle de l’Afrique sur les habitants de Madagascar.

À l’intérieur du pays, l’apparence physique des habitants, leurs pratiques religieuses et leurs traditions varient en fonction des régions. Ce qui les lie le plus fortement, c’est de parler le même dialecte. Aujourd’hui on compte plus de 20 ethnies à Madagascar, depuis les Merina des hauts plateaux, très semblables aux Indonésiens, jusqu’aux Sakalava plus proches des Africains.

Madagascar est un pays d’une richesse culturelle extraordinaire. Même s’ils font partie du passé les ancêtres continuent d’être importants dans la vie de tous les jours ; et dans beaucoup d’endroits, les tabous et les traditions sont plus forts que les lois. La religion à l’occidentale est mêlée de croyances de sorcellerie et de rites funéraires uniques.

Il y a aujourd’hui 18 millions d’habitants à Madagascar.



< page précédente | è page | page suivante >

4 von 26

Traduction par Claire Baffert



WildMadagascar | Fotos

© Rhett A. Butler / wildmadagascar.org 2008