Madagascar   |   la géographie   |   le peuplement   |   la faune   |   la flore   |   l'environnement   |   anglais

LA SUREXPLOITATION DES RESSOURCES VIVANTES DE MADAGASCAR pour les enfants - Madagascar


Forêt coupée pour l’agriculture de subsistance à Madagascar.
Les espèces natives de Madagascar ont souffert de la chasse et du trafic menés par les habitants pour subvenir aux besoins de leurs familles. Alors même que le fait de tuer ou de domestiquer les lémuriens a été déclaré illégal en 1964, les lémuriens sont aujourd’hui chassés pour leur viande dans les zones où ils ne sont pas protégés par les tabous locaux (appelés « fadys »). Les tenrecs et les carnivores, sources de protéines, sont aussi très menacés par la chasse.

Les reptiles et les amphibiens sont très recherchés au niveau international pour le commerce d’animaux de compagnie. Les caméléons, les geckos, les serpents et les tortues sont les plus prisés.

Les eaux qui entourent Madagascar sont riches en poissons et constituent une importante source de revenus pour les villageois. Malheureusement, la pêche est très mal contrôlée et régulée. Les bateaux de pêche étrangers empiètent sur les zones de pêche, ne laissant aux pêcheurs locaux qu’une petite partie de la ressource. Les requins, les anémones de mer, et les homards sont prélevés en quantités effrayantes.



< page précédente | è page | page suivante >

23 von 26

Traduction par Claire Baffert



WildMadagascar | Fotos

© Rhett A. Butler / wildmadagascar.org 2008