Madagascar   |   la géographie   |   le peuplement   |   la faune   |   la flore   |   l'environnement   |   anglais

LES LEMURIENS DE MADAGASCAR pour les enfants - Madagascar


Des lémurs catta à Madagascar.
Les lémuriens sont un groupe de primates que l’on ne trouve que sur l’île de Madagascar. Aujourd’hui environ 60 types de lémuriens vivent sur l’île dans pratiquement tous les types d’habitats. Malheureusement, à cause de la destruction de la forêt et de la chasse, nombre d’entre eux sont menacés d’extinction. Les lémuriens les plus connus sont :

L'aye-aye
L'aye-aye est une des créatures les plus étranges du monde. Ce lémurien nocturne et solitaire ressemble à un mélange entre plusieurs animaux. L’aye-aye ressemble à un gros chat domestique mais avec la tête d’un furet ou d’une belette, des oreilles de chauve-souris capables de tourner sur elles-mêmes, des dents qui poussent constamment comme celles d’un rongeur, des yeux verts perçants, et des pattes noires avec un doigt central osseux, semblable à un rameau mort. L’aye-aye utilise son doigt pour déloger les larves d’insectes qui se cachent profondément dans l’écorce des arbres, les graines et les fruits. L’aye-aye grimpe sur les branches des arbres, tapote l’écorce et écoute le bruit répercuté par les cavités en dessous de la surface. Lorsqu’il entend un son qui lui semble appétissant, il ronge l’écorce et le bois à la recherche de sa proie. Aujourd’hui, l’aye-aye est gravement menacé par la destruction de son habitat et par la chasse. Dans certaines zones les gens croient qu’ils portent malheur et n’hésitent pas à le tuer s’ils le rencontrent.


L’indri

Le propithèque de Verreaux

Le lémur catta

Le microcèbe pygmée

Lépilémur
L’indri
L’indri est le plus gros des lémuriens vivants. De couleur noire et blanche, il est célèbre pour son cri sinistre qui rappelle un peu le chant de la baleine à bosse. L’indri se nourrit des fruits et des feuilles qui poussent dans la canopée de la forêt pluviale de la côte Est. Aujourd’hui l’indri est en danger à cause de la destruction de son habitat.

Le propithèque de Verreaux
Le propithèque de Verreaux vit dans la forêt sèche du Sud et de l’Ouest de Madagascar où il se nourrit de feuilles, de fruits et de fleurs. Les propithèques sont très bavards et poussent une variété de cris. Ils sont connus sous le nom de « lémuriens dansant » en raison de leur mode de locomotion particulier : ils se déplacent en faisant de grands bonds. Les propithèques ne marchent pas à quatre pattes – ils évoluent d’un pas léger sur leurs pattes arrière en levant leurs pattes de devant.

Le lémur catta
C’est le plus connu des lémuriens. Les lémurs catta vivent dans la forêt sèche du Sud et de l’Ouest de Madagascar et se nourrissent de fruits, de fleurs, de feuilles et d’écorce.

Le microcèbe pygmée
Les microcèbes pygmées sont de minuscules primates très répandus à Madagascar. Ce sont des animaux nocturnes qui se nourrissent d’insectes, de petits vertébrés, de fruits, et de fleurs. Ils sont connus pour leur chant semblable à un pépiement et leur activité frénétique. Le microcèbe pygmée (Microcebus myoxinus) est probablement le plus petit des primates au monde. Il est étudié en vue de possibles traitements contre la maladie d’Alzheimer.

Lépilémur
Il existe 7 espèces connues de lépilémur. Aucune d’elles n’est sportive ni ne ressemble à une belette. Au cours de la journée, on peut souvent les apercevoir endormis dans leurs trous dans les arbres. Ils sont plutôt actifs et bruyants la nuit.



< page précédente | è page | page suivante >

8 von 26

Traduction par Claire Baffert



WildMadagascar | Fotos

© Rhett A. Butler / wildmadagascar.org 2008